Méditation de la semaine : Mars 2021

Méditation de la semaine : dimanche 28 février 2021

Comme un enfant

« On lui amena des petits enfants, afin qu'il les touchât. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient. Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera point. » (Marc 10013-16)

Que savons-nous d’un enfant ?

Un enfant connaît la voix de ses parents quand ils lui parlent. Nous entendons chaque jour une multitude de voix ; que Dieu nous aide à distinguer la sienne de celles  des autres.

Un enfant fait confiance à ceux qui l’entourent. L’Église n’est pas seulement un lieu d’adoration, c’est là où s’expérimentent les valeurs les plus nobles telles que : la grâce, le pardon, la miséricorde, la sainteté, etc. 

Un enfant ne peut  survivre qu’avec l’aide des autres. Nous  aurons toujours besoin de notre Dieu, en toutes choses, aussi petites soient-elles.

Le plus grand besoin d’un enfant, c’est d’être aimé. Dieu nous aime d’un amour infini.

Méditation de la semaine : dimanche 7 mars 2021

Aider quelqu’un

« Nous ne pouvons pas aider tout le monde mais tout le monde peut aider quelqu’un » (l’ancien Président des Etats-Unis, Ronald Reagan). Ce qu’a dit Reagan est vrai. S’est-il inspiré de Jésus ? Je ne sais pas, mais notre Sauveur avait à cœur d’aider les autres.

Lui-même s’est rendu compte qu’il ne pouvait aider chacun de ses contemporains. Dans le contexte de son départ imminent, il a même déclaré : « vous avez toujours les pauvres avec vous mais vous ne m’avez pas toujours » (Jean 12.8). On peut aussi comprendre à travers ces mots que nous non plus ne pourrons nous occuper de toutes les personnes autour de nous.

Mais, que faisons-nous avec ceux pour lesquels nous pouvons vraiment faire quelque chose ? Il y a sûrement quelqu’un à qui donner un verre d’eau, un peu à manger, un vêtement chaud, un mot d’encouragement ou, tout au moins, pour lequel nous pouvons prier, peut-être même avec lui.

Oui, c’est vrai, nous ne pouvons aider tout le monde mais tout le monde peut aider quelqu’un. A l’exemple de notre Sauveur, nous sommes chacun ce « tout le monde » qui peut aider quelqu’un, n’est-ce pas ?

Méditation de la semaine : dimanche 14 mars 2021

Est-ce que j’adore Dieu, ou sa création ?

« En ce temps-là, (…) on retirera de leurs tombes les os des rois de Juda, les os de ses ministres, les os dessacrificateurs, les os des prophètes et les os des habitants de Jérusalem. On les étendra devant le soleil, devant la lune et devant toute l'armée des cieux, qu'ils ont aimés, auxquels ils ont rendu un culte, (…) qu'ils ont recherchés, et devant lesquels ils se sont prosternés.(…) On ne les ensevelira pas (…) » (Jérémie 8.1,2).

En ces temps-là, le peuple et ses chefs, y compris les religieux, adoraient la création au lieu du Créateur. Mais croyez-vous qu’ils en étaient tous conscients ? Non, ils n’en étaient pas vraiment conscients ; beaucoup avaient le Nom de Dieu dans leur bouche, ils le louaient de leurs lèvres tout en minorant la gravité de leurs actes.

Les choses sont-elles si différentes aujourd’hui ? Je ne parle pas du monde, mais bien du peuple de Dieu. Certains croyants se plaisent à proclamer leur amour de Dieu (ce qu’ils croient être de l’amour), mais en réalité ils ne font qu’adorer, non pas Dieu, mais ce que Dieu leur donne : leurs biens, leur santé, leurs amis, leurs aptitudes sportives, leurs projets, leurs relations, etc. Ce que nous recherchons (Cf. verset 2), ce qui occupe nos pensées, c’est cela que nous adorons. Eh bien, un Jour, nous rendrons compte de cela.

Méditation de la semaine : dimanche 21 mars 2021

Connaître notre Dieu

Apprendre à mieux connaître Dieu, c'est le but et l'objectif de toute notre vie. Mais alors, comment procéder ?

Philippe a posé cette question à Jésus : « Seigneur montre nous le Père, et cela nous suffit. Jésus lui répond : Philippe, je suis avec vous depuis si longtemps, et tu ne me connais pas? Celui qui m'a vu a vu le Père. [...] Je vis dans le père et le Père vit en moi. » (Jean 14.9-10)

Gardons à l'esprit que Dieu est venu sur Terre en la personne de Jésus-Christ. En tant que chrétiens, nous sommes bénéficiaires de cette grâce inouïe : Dieu a vécu parmi nous.

« Mes paroles ne viennent pas de moi-même, mais elles viennent du Père qui m'a envoyé. Il m'a commandé lui-même tout ce que je vais dire et annoncer. » (Jean 12.49)

Tout ce que Jésus a fait était la volonté de Dieu !!! Ainsi, pour mieux connaître et comprendre notre Dieu, regardons la vie de Jésus : ses enseignements et ses actions. Et faisons même plus que regarder, essayons de l'imiter !!!

« Oui, je vous le dis c'est la vérité : si quelqu'un croit en moi, il fera lui aussi les actions que je fais » (Jean 14.12)

Méditation de la semaine : dimanche 28 mars 2021

Le chrétien et l’écologie

Le 20 Décembre 2020, un article du Monde évoquait un phénomène « méconnu » : la forte présence des chrétiens dans l’écologie politique. Ce sont les catholiques qui sont particulièrement engagés pour l’écologie. Cet article m’a fait sourire : voilà un beau témoignage de la part des chrétiens ! Et moi, où est ma part dans ce témoignage ?

L’écologie est l’un des rares enjeux sur lequel presque tout le monde est d’accord ! En 2019, 72% des Français disaient s’intéresser davantage à l’écologie. Les jeunes sont particulièrement inquiets quant à l’avenir de la planète. Pourtant, lorsqu’on regarde aux actions des jeunes Français…ils n’adoptent pas vraiment des comportements éco-responsables ! En pratique, ils sont même moins écolos que leurs aînés.

Nous chrétiens, ne tombons pas dans l’incohérence. Nous savons que nous devons prendre soin de la création de Dieu. Nous savons que nous devrions être les premiers à changer nos habitudes quotidiennes pour éviter d’appauvrir la planète de ses ressources, de la polluer, de nuire aux animaux et aux êtres humains. Nous savons que, tout le monde étant en faveur de l’écologie, c’est un des meilleurs témoignages que nous puissions donner. Alors, comme le dit Jacques, que notre foi ne reste pas sans œuvre. Il existe de nombreuses ressources, dans des livres ou sur internet, pour apprendre à aller vers des modes de vie plus écologiques : faisons un effort !

https://maconscienceecolo.com/100-gestes-ecolos/