Méditation de la semaine : Mai 2021

Méditation de la semaine : dimanche 16 mai 2021

Je ne suis pas seul !

Il est des jours dans la vie où l’on se sent seul face aux défis devant soi. On n’a pas le boulot qu’on espère, le stage ou le cours dont on a tellement besoin, et l’on se sent déstabilisé, dépassé, accablé. Rien ne va comme prévu et il semble que tout échappe à notre contrôle. Alors, on se tourne vers le livre des Psaumes.

En les lisant, on découvre le portrait d’une personne elle aussi confrontée à des jours sombres, qui se sent seule dans ses luttes.

« Éternel, écoute ma prière et que mon cri parvienne jusqu’à toi ! Ne me cache pas ton visage lorsque je suis dans la détresse, tends ton oreille vers moi quand je crie, réponds- moi vite. » (Psaume 102)

L’auteur se sent seul et submergé, mais il fait ce qu’il faut faire : il se tourne vers Dieu. Il crie à Dieu dans la prière. Il se rappelle que Dieu l’a créé et qu’il l’aime.

Personne n’est jamais seul devant ses défis, car Dieu veille sur les siens.

Méditation de la semaine : dimanche 23 mai 2021

Revendiquer, ou s’offrir ?

En Luc 15, Jésus raconte plusieurs paraboles identiques par leur thème : la brebis perdue, la drachme perdue, le fils prodigue. Dans chacune d’entre elles, c’est l’histoire de la repentance, du retour, des retrouvailles et de la joie.

Mais, autant la brebis et la pièce de monnaie ne sont pas mises en scène, autant le parcours du fils est détaillé.

Sa première posture, souvenez-vous en, est revendicatrice : il ne pense qu’à lui, à son bien-être, et réclame la part de la fortune qui doit lui revenir.

Sa dernière attitude, bien longtemps plus tard, est totalement inverse : « prends-moi comme un de tes serviteurs », s’apprête-t-il à dire à son père.

Comment s’approcher de Dieu ?

On n’approche pas le Père céleste en disant : « Donne-moi ceci ! Donne-moi cela ! Donne ! ».

Bien au contraire, on ne vient à Dieu qu’en disant : « Tiens ! Prends ; prends-moi à ton service ». 

Il y a bien longtemps, j’ai connu un jeune qui ne voulait entendre parler que du Dieu qui donne en abondance…

Ecoutons ce que Dieu attend de nous, comprenons ce qu’il aime ; et approchons-nous, non avec un esprit de revendication mais avec un esprit de service.

Méditation de la semaine : dimanche 30 mai 2021

Regarder vers notre racine céleste

Lorsque quelqu’un quitte son pays pour voyager longtemps, pour qu’il n’oublie pas ses origines, il est courant de lui dire : « n’oublie pas d’où tu viens ». Il y a même un proverbe africain qui dit : « lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens. »

Cela peut s’appliquer à nous, chrétiens, qui sommes voyageurs en mission sur cette terre : n’oublions pas d’où nous venons, comment nous sommes nés de nouveau, par quelle grâce nous avons été sauvés pour être citoyens des cieux ; regardons vers notre racine céleste. Notre « chez nous » n’est pas sur cette terre mais bien là-haut, près de Jésus.

« Mais notre cité à nous est dans les cieux, d'où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ» Paul aux Philippiens 3.20