Méditation de la semaine : Décembre 2017

 Méditation de la semaine : dimanche 3 décembre 2017

Quels sont nos rêves ?

Lors de la rencontre des responsables d’assemblées francophones de ce week-end, un jeune frère d’environ 20 ans a exprimé le rêve suivant : que, d’ici 7 ans, des jeunes de nos assemblées se joignent les uns aux autres pour aller annoncer l’évangile dans une grande ville où la Bonne nouvelle de Christ n’est pas encore annoncée.
Qu’ainsi une nouvelle assemblée commence.
Puis d’autres, dans d’autres villes encore. Puis d’autres encore.
Quels sont nos rêves ?
Vers où se portent nos aspirations ?
En tant que jeunes disciples, vers où tournez-vous vos regards ? Vers ce qui dure, ou ce qui ne dure pas ?
En tant que parents, quels rêves nourrissons-nous pour nos enfants ? Vers où se portent nos regards ?
Vers une ‘bonne situation’ ? Vers la ‘réussite’, ou ce qu’on appelle ainsi, dans notre monde à l’horizon bouché ?
En tant que disciples, qu’est-ce qui nous fait nous lever et dire : « Je ferai ceci ! Je ferai cela ! » ?
En somme, Christ est-il au centre de nos rêves, ou bien en périphérie de nos rêves ?
Qui inspire nos rêves ? Ou qui les étouffe ?
…Et, si nous n’en avons plus, qui les a éteints ?

Dieu nous appelle au rêve éveillé, par « sa puissance qui agit en nous » (Ep 3.20) !
Oh, rêvons, frères et soeurs, et agissons !

 

Méditation de la semaine : dimanche 10 décembre 2017

La gloire de Dieu ou la gloire des hommes ?

La gloire des hommes est éphémère et ne dure qu’un instant, ou le temps d’une vie sur cette terre.

Quand le temps passe ou que la vie n’est plus, alors cette gloire s’atténue, s’efface et disparaît, et il ne reste plus que le souvenir qui lui aussi s’atténue, s’efface et disparaît de la pensée des hommes.

Ne nous glorifions pas pour des choses futiles, qui n’ont aucune importance pour notre Dieu Créateur, mais glorifions notre Seigneur Dieu Tout-Puissant.

« Si quelqu’un parle, que ce soit selon les oracles de Dieu ; si quelqu’un sert, que ce soit par la force que Dieu lui accorde, afin qu’en toute choses Dieu soit glorifié par Jésus-Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance aux siècles des siècles. Amen ! » 1Pierre 4.11

Méditation de la semaine : dimanche 17 décembre 2017

Jésus, champion de l’humanité
 
Jésus, durant son ministère raconté dans Matthieu, notamment lors du sermon sur la montagne, rappelait tout simplement ce qu’était la Loi de Moïse : elle est une affaire de cœur avant tout ! 

« Quiconque se met en colère contre son frère sera passible du jugement ! » (Mat 5.22).

« Quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur ».

(Mat 5.28). Et ce sont seulement « ceux qui ont le cœur pur [qui] verront Dieu ! » (Mat 5.8)

« Le Royaume des cieux est à eux ! » (Mat 5.10). 

Enfin, au chapitre 19, après que Jésus leur a dit qu’« il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des cieux » (Mat 19.24), les disciples finissent par demander : « Qui peut donc être sauvé ? »

Jésus leur répond : « Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible ». 

En effet, tout ce qu’il prêche depuis le début de son ministère, et toute la Loi de Moïse, cela est impossible aux hommes !

Et, par ce même verset, Jésus leur dit que Lui, Dieu, va l’accomplir à notre place.

Il est notre champion annoncé dès la Genèse, le seul humain à avoir vécu une vie sans péché.

Il nous sauve tous, triomphe de notre esclavage au péché et de la mort par sa sainteté ! 

Gloire à Dieu pour son inconcevable plan d’amour pour nous sauver !

 

 

Méditation de la semaine : dimanche 24 décembre 2017

La crainte de l’Eternel

Proverbes 1.7: « La crainte de l'éternel est le commencement de la sagesse »

Quand je vais à mon travail, je suis à l'heure.

Quand je dois prendre l'avion, j'arrive deux ou trois heures avant.

Quand je vais voir un spectacle, j'arrive une demi-heure avant.

Quand je vais au cinéma, j'arrive un quart d'heure ou une demi-heure avant.

Quand je vais voir passer le tour de France, j'attends des heures avant.

Quand je viens au culte, j'ai du mal à être à l'heure…

Deux questions :

Est-ce que je crains vraiment Dieu ?

Ai-je vraiment du respect pour Dieu ?

Méditation de la semaine : dimanche 31 décembre 2017

Les réponses de Dieu à nos prières 

La prière est le domaine où les chrétiens ressentent le plus de frustration. Dans l’adversité, beaucoup ont le sentiment que Dieu ne répond pas à leurs prières. Devant ce sentiment, nous allons énumérer quelques points-clés de la prière. 
 
CLE n° 1 : La prière doit être précise, sincère et adressée au véritable DIEU 

Car, s’il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs, néanmoins pour nous il y a qu’un seul DIEU, le PERE, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul SEIGNEUR, JESUS-CHRIST, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.  (1 Co 8.5,6) 

En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne leur ressemblez pas ; car votre PERE sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le LUI demandiez.  (Mt 6.7,8)

CLE n° 2 : La confiance et la foi en notre DIEU doivent être totales 

Confie-toi en l’ETERNEL de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; Reconnais-LE dans toutes tes voies, et IL aplanira tes sentiers.  (Pr 3.5,6) 

JE vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne : Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. C’est pourquoi JE vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. (Mc  11.23,24)

CLE n° 3 : La repentance sincère de nos péchés et le pardon accordé à notre prochain 

Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre DIEU ; Ce sont vos péchés qui vous cachent SA FACE et l’empêchent de vous écouter. (Es 59.2) 

Nous savons que DIEU n’exauce point les pécheurs ; mais, si quelqu’un L’honore et fait Sa volonté, c’est celui-là qu’IL exauce. (Jn 9.31)  Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. (Mt 6.12)

CLE n° 4 : La ferveur et la persévérance dans la prière 

Et moi, je crie à DIEU, et l’ETERNEL me sauvera. Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, et IL entendra ma voix. (Ps 55.17,18) 

Et DIEU ne fera-t-IL pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-IL à leur égard ?

JE vous le dis, IL leur fera promptement justice… (Lc 18.7,8) 

Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d’esprit. Servez le SEIGNEUR. Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l’affliction. Persévérez dans la prière. (Rm 12.11,12)

CLE n° 5 : L’obéissance, les louanges et les remerciements à DIEU 

Que l’on soit circoncis ou non n’a pas aucune importance. Ce qui importe, c’est l’obéissance aux commandements de DIEU. (1Co 7.19) 

Entretenez-vous par des Psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du SEIGNEUR. (Ep 5.19) 

Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de DIEU en JESUS-CHRIST. (1 Th 5.18)